sorbet-citron


Le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d'auto-guérison. Même dans la nature, les animaux cessent instinctivement de manger quand ils sont malades ou blessés.

Le jeûne complet consiste à s’abstenir de tout aliment (solide et liquide), à l’exception de l’eau, pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, désintoxiquer et régénérer l’organisme. Selon ses tenants, le jeûne contribuerait au maintien d’une bonne santé, au même titre qu’une saine alimentation, l’exercice physique et l’équilibre émotif.

Les gens qui entreprennent un jeûne le font généralement pour « faire un grand ménage » ou donner au corps des conditions optimales de guérison. De tout temps, il a également été associé à des pratiques spirituelles ou religieuses. Il procurerait en outre un sentiment de clarté d’esprit et de « désencombrement mental ». L’application du jeûne à des fins thérapeutiques demeure toutefois un sujet controversé. Certains praticiens y voient un danger pour la santé ou croient qu’il serait imprudent de l’entreprendre sans la supervision d’un professionnel de la santé.

 

 

Jeûne complet ou jeûne partiel ?

Bien qu’on utilise librement le terme « jeûne » pour englober plusieurs types de cures et de jeûnes, il importe de faire une distinction entre le jeûne complet et les cures. Au cours d’un jeûne véritable,seule l’eau est permise et on recommande le repos complet. La cure (ou jeûne partiel) est plutôt basée sur diverses diètes restreintes comprenant des jus de fruits, de légumes ou d’herbe de blé, et parfois certains autres nutriments (céréales, pousses, infusions, bouillons, suppléments alimentaires, etc.).

 

 

Les bénéfices

- Perte de poids très rapide : environ 5kg en une semaine.

- La sensation de faim disparaît au bout de 2 jours pour laisser place à un état de bien-être.

- Soulage des maux comme la constipation, les rhumatismes, les troubles digestifs, les allergies, l'asthme, l'insomnie, les migraines, la sinusitye, l'eczéma, les maladies du foie, etc..

- Régime efficace si on y ajoute une alimentation spécifique (régime soupe, par exemple).

 

 

Les inconvénients

- Carences multiples.

- Défenses immunitaires amoindries d'où un risque accru d'infections virales ou bactériennes.

- Entraîne une fatigue importante, donc doit se faire de préférence dans une période d'inactivité.

- Incompatible avec une vie sociale et professionnelle.

- La perte de poids se fait les deux premiers jours par utilisation des sucres de réserve (glycogène) des muscles et du foie. Après environ 48h de jeûne, l'organisme va transformer les protéines constitutives des muscles en sucre pour nourrir les organes, en particulier le cerveau. On observe donc une fonte musculaire importante.

- Reprise des kilos à l'arrêt d'autant plus importante que le jeûne aura été long car les besoins en énergie de l'organisme auront nettement diminués car il stockera tout apport excessif. La reprise de poids entraîne un remplacement de la masse maigre par de la masse grasse.

- Risques graves d'accidents cardio-vasculaires.


 

La faim s’en va...

Au début du jeûne, il se peut que la faim tiraille, mais cette sensation disparaît généralement après 2 ou 3 jours. Elle fait souvent place à une sensation de légèreté, voire à une certaine euphorie et une plus grande clarté d’esprit. La perte de poids initiale est essentiellement attribuable à une élimination d’eau et de sel. Ensuite, pour chaque kilo en moins, le corps perd approximativement 310 g de protéines et 550 g de graisse. Si la réduction de nourriture a été respectée durant la phase préparatoire, les symptômes secondaires (mal de tête, insomnie, nausée, étourdissements, irritation cutanée, odeurs corporelles, douleurs musculaires) sont généralement momentanés.

 


Pendant combien de temps ?

Pour déterminer la durée et le type de jeûne, certains intervenants considèrent d’abord l’état mental de la personne avant de prendre en compte d’autres facteurs, comme l’âge, le sexe, le poids, la force vitale, le degré d’intoxication et la gravité des affections. Toutefois, dans bon nombre d’établissements,la durée du jeûne est de 3 à 10 jours et peut se prolonger jusqu’à 3 semaines. Certains recommandent de cesser le jeûne au moment où l’organisme est tout à fait libéré de ses toxines, c’est-à-dire lorsque la langue est propre, l’urine claire et que la faim réapparaît. Cela suppose généralement un jeûne d’assez longue durée, déconseillé aux jeûneurs inexpérimentés.

 


28/02/2011
0 Poster un commentaire

 

-Nothing tastes as good as thin feels


-Don't let today's weakness ruin tomorrow's dream.


-Of course it's hard. If it was easy then everybody would do it. Its the hard that makes it great. 


-Don't give up what you want most for what you want at the moment. 


-Every day that I succeed, I get one day closer to my goal.


-Let me be empty and weightless and maybe I'll find some peace tonight.


-This is forever, I will do whatever it takes.


-Your body is the baggage you must carry through life. The more excess the baggage, the shorter the trip.
Arnold H. Glasgow


-Gluttony is an emotional escape, a sign something is eating us. 
Peter De Vries


-We never repent of having eaten too little.
Thomas Jefferson


-In eating, a third of the stomach should be filled with food, a third with drink and the rest left empty.
Talmud


-Never, never, never quit.
Winston Churchill


28/02/2011
0 Poster un commentaire

Les 10 commandements

Les 10 commandements d'Ana:
1. Si tu n'es pas mince, tu n'es pas attirante. 
2. Etre mince est plus important qu'être en bonne santé. 
3. Tu dois t'acheter des vêtements étroits, couper tes cheveux, prendre des pillules diurétiques, jeûner,... Faire n'importe quoi qui puisse te rendre plus mince.

 

4. Tu ne mangeras point sans te sentir coupable. 
5. Tu ne mangeras point de nourriture calorique sans te punir après coup. 
6. Tu compteras les calories et restreindras tes apports. 
7. Ce que dit la balance est le plus important. 
8. Perdre du poids est bien / en gagner est mauvais. 
9. Tu ne peux jamais être trop mince. 
10. Etre mince et ne pas manger sont les signes d'une volonté véritable et de succès. 


Les bénéfices d'Ana
1. Tu seras mince. 
2. Tu ne regarderas pas les photos des mannequins ou des stars en enviant leur taille, parce que tu l'auras. 
3. Tu seras capable de porter des vêtements étroits à nouveau. 
4. Tu auras l'air bien qu'importe ce que tu portes. 
5. Les hommes te trouveront plus attirante. 
6. Tu te sentiras plus en confiance et en osmose avec toi même. 
7. Tu auras l'air parfaite de l'extérieur, brillante de l'intérieur. 
8. Tu auras un controle total sur ta vie 
9. Le gras est une personne paresseuse, dégoutante, avide de nourriture et stupide. La minceur est intelligente, vive, sait controler sa vie. 
10. Tu maîtriseras ton estomac, tandis que d'autres sont esclaves de leur faim. 
11. Tu économiseras de l'argent, au lieu de le dépenser en nourriture. 
12. Tu découvriras de nouvelles heures dans la journée durant lesquelles tu pourras faire des choses bien plus utiles que perdre du temps en cuisinant, mangeant et faisant la vaisselle. 
13. Tu te sentiras mieux (et moins fatiguée en faisant du sport), tu marcheras le pas léger. 
14. Tu seras capable de voir tes beaux et purs os. 
15. Tu auras moins de chance d'avoir une crise cardiaque. 
16. Tu seras capable de te mettre en bikini et d'être fière. 
17. Les gens te féliciteront sur la quantité de poids que tu auras perdue; ceux qui ne le feront pas sont jaloux. 
18. Tu seras parfaite, la nature t'a faite ainsi, sans toute cette graisse qui recouvre qui tu es vraiment. 
19. Tu tourneras les têtes ! 
20. Tu peux te sentir supérieure du fait que tout les autres vivent sur de la graisse tandis que tu es légère comme l'air 


27/02/2011
0 Poster un commentaire

Lettre d'Ana


Bonsoir,
Laisse-moi me présenter. Je m'appelle, ou le nom que les médecins me

donnent est Anorexie. Anorexie Mentale est mon nom complet, mais tu peux

m'appeler Ana. Nous allons devenir de véritables amies. J'investirai beaucoup

de mon temps pour toi et j'attends la même chose de toi en retour. Dans ton

passé, tu as déjà dû entendre dire de toi, par tes professeurs ou tes parents,

que tu es quelqu'un de très mature et très intelligente... J'aimerais te

demander : où as-tu appris à être comme cela? Nulle part! Tu n'es pas

parfaite et tu peux mieux faire; beaucoup plus qu'en restant parler avec tes

amis, dessiner, écrire, penser... Tout cela ne sera plus accepté dans le futur.

Tes amis ne te comprennent pas. Ton inquiétude grandissait quand tu leur

demandais : « Suis-je grosse ? » et qu'ils te répondaient : « Bien sûr que

non » : Tu savais qu'elles mentaient, comme tes parents. Je suis la seule

désormais à pouvoir te dire la vérité. Et si toutes ces personnes te mentent

c'est parce qu'ils t'aiment, mais je vais te confier un secret : Au fond d'eux,

ils sont déçus de constater ce que tu es devenue : leur fille avec tant de

talents est devenue grasse, paresseuse...
Mais je vais changer tout ça !
J'attends de toi que tu fasses attention à tes calories et que tu te

mettes au sport. Je te pousserai jusqu'à tes limites. Tu ne me

résisteras pas puisque tu ne peux pas me défier ! Je commence

déjà à faire mon nid dans ton propre intérieur. Je serai là à ton

réveil quand tu te précipiteras sur ta balance. Les nombres deviendront

à la fois tes amis et tes ennemis et tu prieras tous les jours pour les voir

diminuer. Quand tu réaliseras ce que tu es en te regardant dans ton miroir,

tu souriras et tu planifieras ta journée : 400 kcal, 2h de sport. Désormais,

nos pensées fusionneront.

Partout où tu iras je te suivrai : même en cours tu recompteras tes

calories du jour. Ce sera toujours trop. Je t'obsèderai l'esprit avec la

nourriture, ton poids, les calories, le sport et toutes ces choses.

Maintenant, je suis déjà en toi, dans ta tête, ta peau, ton âme, ta

chair... Les crampes d'estomac que tu ne prétends pas avoir : c'est

moi. Je te dirai ce qu'il faut faire : souris et présente toi comme

allant très bien.
Arrête de faire du bruit avec ton estomac ! Tu n'es qu'une grosse

vache que diable !
Quand arrivera l'heure des repas, je t'expliquerai comment

transformer une vulgaire salade en un festin de roi ! Pousse la

nourriture sur les bords de ton assiette et fais semblant d'avoir

  

bien mangé. Si tu manges, tout le contrôle sera détruit... C'est ça

que tu veux ?? Retour à la grosse vache que tu étais ?? Je te forcerai à

regarder les magazines de mode, ces corps parfaits qui te narguent.

Autant te prévenir : tu ne seras jamais comme cela, tu resteras

toujours grosse et tu ne seras jamais aussi belle qu'elles.

Quand tu te regarderas dans le miroir, je déformerai ton image.

Je te montrerai ton obésité, ton corps de sumotori dans lequel tu

n'es qu'une enfant affamée. Mais cela, tu ne dois pas le savoir car

si tu connais la vérité, tu recommenceras à manger et notre relation

sera en danger.

De temps à autres, tu te rebelleras (heureusement, pas tout le temps !)

: tu t'aventureras en pleine nuit dans la cuisine. Tu ouvriras les placards

à gâteaux ou le réfrigérateur tout doucement… sans bruit… les pupilles

de tes yeux s'écarquilleront en voyant toute cette nourriture que tu as

gardé à distance de toi. Ta main se lèvera toute seule, comme dans un

cauchemar, et viendra attraper, machinalement le paquet de chips.

tu ouvriras le paquet non pas pour goûter, mais simplement pour te rebeller

contre moi. Tu prendras un autre paquet, tu l'ouvriras, puis un autre, et

encore un autre... Ton estomac deviendra plein et meurtri, mais tu

n'auras pas encore fini. Pourtant, je passerai mon temps

à te crier dans tes oreilles : STOP la grosse vache !! Tu n'as

vraiment aucun contrôle, tu vas redevenir grosse. Quand tout

ce cauchemar se terminera enfin, tu viendras me voir, me demander

des conseils parce que tu ne veux pas redevenir comme tu étais.

Tu auras violé une règle primordiale : tu auras mangé, et là, tu me

supplieras de revenir, tu m'imploreras...

Je te forcerai donc à aller aux toilettes, et tu te mettras à genoux, à mes

pieds, fixant la cuvette. Tes doigts viendront naturellement à ta bouche et

s'enfonceront dans le plus profond de ta gorge et, avec beaucoup de douleur

  

, la nourriture remontera dans ta bouche. Ce geste, tu le répèteras autant

de fois qu'il faudra avant que tu ne commences à cracher du sang et de la

sueur. Tu te sentiras malade : je ne veux pas de cela ! Debout ! Tout de suite !

Toi la grosse vache, tu as cherché ton mal.

Tu auras le choix dans ta culpabilité : peut-être que je choisira
i

de te faire prendre des laxatifs et tu viendras t'asseoir sur la

cuvette des toilettes le matin de bonne heure. Peut-être aussi tu

te taperas la tête contre un mur afin d'avoir un mal de tête ou alors

tu prendras un couteau et voulant voir ton sang dégouliner sur ton

bras, tu l'enfoncera doucement sans broncher dans ton avant-bras.

Là, tu réaliseras le mal que je t'impose, et tu pleureras toutes les larmes de

ton corps…

Tu seras dépressive, obsédée, malheureuse, fatiguée…

Tu auras ma mais

personne ne t'écoutera. On s'en fiche ? De toute façon, tu t'es fait cela

toute seule ! Oh, c'est dur d'entendre ça ? En fait, tu ne voudrais pas qu'il

t'arrive quoi que ce soit ? Je vais te donner quelques trucs qui vont t'aider.

Je vais te rendre possible l'inhibition : ne plus avoir d'émotions, donc plus de stress.

Toutes tes pensées de colère, de tristesse, d'amour, de désespoir ou de solitude te

sortiront de la tête car je vais les remplacer par une table de calcul des calories. Je

te permettrai de "loger" dans des vêtements pour enfants et tu deviendras aimable avec tout le

monde, sans pour autant t'attacher à eux car maintenant, je suis ta seule amie

et je suis la seule qui puisse combler tous tes besoins.

J'ai cependant un point faible. Mais personne ne doit le savoir. Si tu

décides de guérir et de te faire aider par quelqu'un, raconte quelle a été ta

vie avec moi et tout cet enfer s'effondrera. Mais personne ne saura ce que j'ai

fait de toi : je t'ai créée, cette minceur, cette maigreur, cette perfection,

la course au corps d'enfant. Sans moi, tu n'es rien, donc ne cherche pas à t'en sortir :

quand les autres te font des remarques, ignore les, oublie les. Oublie toutes ces

personnes qui essaieront de nous séparer l'une de l'autre. Je suis et resterai

la seule personne qui puisse te maintenir sur le bon chemin. Bienvenue, dans ce jeu dangereux.

Avec toute mon affection,
Ta future meilleure amie Ana


27/02/2011
1 Poster un commentaire

Mon évolution

commencement: 63,3kl

 

Lundi 28 février:  59,1kl

Mardi 1 mars: 58,5 kl

Mercredi 2 mars: 58,0 kl

Jeudi 3 mars: 57,4 kl

 Vendredi 4 mars:

Samedi 5 mars:

Dimanche 6 mars:

Lundi 7 mars:

Mardi 8 mars:

Mercredi 9 mars:

Jeudi 10 mars:

Vendredi 11 mars:

Samedi 12 mars:

Dimanche 12 mars:


27/02/2011
2 Poster un commentaire